Menu
Mongolie

Mongolie

Quel est le pays le plus vide ?

 

Avec à peine 2 habitants au km2, la Mongolie est la nation la moins densément peuplée du monde. Ce pays de steppes, de montagnes et de déserts compte un peu plus de 2,8 millions de personnes sur un territoire de 1,5 millions de km2. En France métropolitaine, nous sommes 64 millions sur un territoire trois fois plus petit.

 

Alors que la Chine voisine menait une active campagne pour limiter ses naissances à partir des années 1970, la Mongolie faisait tout pour encourager son expansion démographique. Sans succès.

 

Paradoxe : si la Mongolie est le pays à la plus faible densité de population, sa capitale est une des plus polluées du fait de la surpopulation. Plus de la moitié des Mongols s’agglutinent à Oulan-Bator. L’exode rural s’est accéléré depuis que cet ancien satellite de l’Union soviétique est passé à l’économie de marché, en 1992. Les steppes n’en finissent pas de se vider : moins d’un tiers des Mongols vit encore du pastoralisme nomade alors qu’ils étaient 80 % en 1980. Chaque jour, une centaine de nouveaux ruraux viennent planter leurs gers (yourtes) en périphérie de la capitale. Cette sédentarisation anarchique entraîne des taux de pollution alarmants, accrus par la circulation automobile, le dioxyde d’azote rejeté par la grande centrale thermique et les dizaines de milliers de poêles des gers alimentés par n’importe quels déchets combustibles. La concentration de particules fines est parfois telle que les voitures doivent allumer leurs phares en pleine journée. Les records de pollution sont battus en hiver dans cette capitale qui est la plus froide du monde. La température moyenne est de – 2,4 °C et le mercure descend jusqu’à – 30 °C. De quoi geler le plus coriace des cavaliers des steppes.